Photo Que valent les patchs pour arrêter de fumer ?

Que valent les patchs pour arrêter de fumer ?


Que valent les patchs pour arrêter de fumer ?

Vous souhaitez arrêter définitivement la cigarette. Pour y parvenir, il existe plusieurs méthodes. Mais quelle est la meilleure pratique pour stopper de fumer. Aujourd'hui, les patchs sont de plus en plus utilisés. Mais que valent-ils réellement ? Comment les appliquer correctement ? Quels en sont les effets secondaires ?

Comment utiliser correctement les patchs ?

Pour pouvoir se délivrer de la dépendance physique à la nicotine :

  • Utilisez le patch pendant 8 à 12 semaines, suivant votre niveau de dépendance à la nicotine
  • Prenez le patch à la bonne dose. La dose sera déterminée en fonction du degré de dépendance à la nicotine. En général, le patch de 21mg sur 24h est le plus conseillé car il permet d'éviter les symptômes de manque du lendemain. Pour les moins dépendants, 7mg sur 24heures suffiront. Le nombre de cigarettes que vous fumez par jour est donc un indice qui permet d'estimer votre niveau de dépendance.
  • Appliquez le patch sur la partie de la peau la plus sèche et dépourvue de poil, puis alternez chaque jour les parties où vous le collez. En outre, le patch est hydrofuge, si bien que vous pourrez prendre votre douche sans risque de le décoller. S'il se détache quand même, renforcez-le avec un adhésif.

En cas de doute et pour plus de chance de réussite, n'hésitez pas à demander l'avis d'un médecin tabacologue pour que soyez fixé sur la bonne dose.

Que valent-ils réellement ?

Des chercheurs ont prouvé que le patch est vraiment efficace pour arrêter de fumer :

  • Il devra être collé sur la peau et répand doucement de la nicotine à travers votre corps. Ainsi, il permet de diminuer ou d'éliminer la sensation de manque reliée à l'interruption de la prise.
  • Le patch de 24h peut vous aider à combattre votre irrésistible besoin de fumer jusqu'au lendemain matin.
  • Il permet de dissiper la susceptibilité, le besoin de chipoter, les changements de tempérament, le manque ou la perte de concentration, la nécessité de fumer et d'autres contrariétés qui peuvent survenir au début de l'arrêt.
  • Au début de votre traitement, vous pourrez être confronté à un besoin impérieux de fumer, à la fin du repas ou d'une pause-café avec des collègues. Vous pourrez dans ce cas ordonnancer le patch avec d'autres médicaments.

Quels en sont les effets secondaires ?

Si vous prenez correctement votre patch, il ne devra pas produire des effets secondaires. Cependant, en début de traitement, des effets indésirables pourront surgir et venir troubler votre quotidien, mais ils disparaitront après quelques jours.

Citons-en quelques-uns : des démangeaisons ou rougeurs, des nausées, des maux de tête, toutes sortes d'irritation, mais ils devront disparaitre au bout de 48h. Des troubles du sommeil ou d'insomnie peuvent aussi survenir, mais ceux-ci se dissiperont progressivement. Néanmoins, ces effets indésirables sont assez légers et peuvent être bien surmontés. Le patch reste le meilleur moyen avéré pour se délivrer définitivement de l'emprise de la cigarette.